L’organisation à but non lucratif Human Rights Foundation () lance un fonds destiné à soutenir les développeurs qui travaillent à rendre le réseau Bitcoin « plus privé, plus décentralisé et plus résilient ».